Sels de Schüssler en cas de refroidissement

C’est le médecin homéopathe allemand Wilhelm Heinrich Schüssler (1821 – 1898) qui est à l’origine de cette méthode. Son but était de simplifier le traitement homéopathique. Schüssler a constaté que les troubles des organes fonctionnels sont souvent dus à une carence en un ou plusieurs minéraux. Pour traiter les troubles, ces minéraux sont fournis en dilution homéopathique pour stimuler le corps afin d’améliorer l’absorption et le transport du minéral en question. De très bons résultats peuvent être obtenus avec les sels biochimiques de Schüssler dans le traitement des refroidissements et états grippaux ou pour renforcer le système immunitaire.

Refroidissements et états grippaux

Dès les premiers symptômes :
Sel de Schüssler n° 3 Ferrum phosphoricum D12

Toux, rhume, enrouement, maux de gorge, maux d’oreilles :
Sel de Schüssler n° 4 Kalium chloratum D6

En cas de rhume persistant avec sécrétions jaunâtres :
Sel de Schüssler n° 6 Kalium sulfuricum D6
Sel de Schüssler n° 12 Calcaréa sulfurica D6

En cas de fièvre inférieure à 39° C (102.2° F) :
Sel de Schüssler n° 3 Ferrum phosphoricum D12

En cas de fièvre supérieure à 39° C (102.2° F) :
Sel de Schüssler n° 5 Kalium phosphoricum D6

 

Les sels de Schüssler peuvent être administrés de manière appropriée à tous les stades de la maladie

Nº 3 Ferrum phosphoricum D12 – pour la première phase :
Ce sel est le sel principal pour tous les troubles aigus et de toutes les infections à un stade précoce. Ferrum phosphoricum améliore l’apport en oxygène et renforce ainsi le système immunitaire. Les refroidissements guérissent plus rapidement et les infections peuvent être évitées grâce à un système immunitaire renforcé. Ferrum phosphoricum est utile dans le traitement de l’inflammation naissante sans sécrétion.

Nº 4 Kalium chloratum D6 – pour la deuxième phase :
Ce sel est très souvent ajouté à Ferrum phosphoricum comme deuxième agent lorsque les muqueuses du nez, du pharynx, de la gorge, et des bronches sont déjà atteintes par l’inflammation. Il favorise la sécrétion nasale et bronchique par le rhume et la toux. Kalium chloratum dissout les sécrétions visqueuses et favorise l’élimination par la lymphe.

Nº 6 Kalium sulfuricum D6 – pour la troisième phase :
Ce sel est utilisé lorsque le refroidissement ne guérit pas, mais passe à un stade chronique. Kalium sulfuricum peut refaire partir le processus de guérison et ainsi l’accélérer. Le sel contribue à la régénération des muqueuses enflammées et favorise l’excrétion du pus.

Remèdes supplémentaires pour améliorer le processus de guérison :

N° 5 Kalium phosphoricum D6
Ce sel stimule et renforce l’ensemble de l’organisme et est important pour l’apport en oxygène des cellules de l’organisme. Le potassium phosphoricum stimule les processus de combustion qui produisent de l’énergie et renforcent les défenses immunitaires.

Nº 7 Magnésia phosphoricum D12
Le « 7 chaud » est un moyen « de soutien et de détente » qui a fait ses preuves dans le traitement de symptômes aigus. Dissoudre dix comprimés dans de l’eau chaude et boire le plus chaud possible par petites gorgées.

N° 21 Zincum chloratum
Le sel complémentaire Zincum chloratum joue un rôle important dans l’immunité en intervenant dans l’activité des cellules des phagocytes (phagocytose) avec le soutien des enzymes.

Combien de sels peut-on combiner ?
Ne pas utiliser plus de 3 à 4 sels de Schüssler en même temps.

Posologie
Laissez fondre les comprimés sous la langue. Vous pouvez également dissoudre les sels de Schüssler dans un peu d’eau et les boire. Il est recommandé de respecter un intervalle d’une demi-heure entre les repas.

Troubles aigus
Les sels de Schüssler peuvent être pris toutes les 5 à 10 minutes ou toutes les demi-heures en fonction de l’intensité des symptômes, jusqu’à ce que les symptômes s’améliorent sensiblement. C’est généralement le cas entre une demi-heure et deux heures. En l’absence d’amélioration pendant cette période, il est peu probable que le remède ait été choisi correctement.

Troubles chroniques
Deux à trois comprimés de Schüssler par jour pour un traitement à long terme.

Traitement immunitaire
Les sels de Schüssler 3, 6 et 7 peuvent être utilisés en association pendant quatre semaines pour renforcer le système immunitaire.
Matin : 2 comprimés du sel de Schüssler n° 3 Ferrum phosphoricum D12
Après-midi : 2 comprimés du sel de Schüssler nº 6 Kalium sulfuricum D6
Le soir : 2 comprimés du sel de Schüssler nº 7 Magnésia phosphoricum D12