Le président Trump prend des mesures pour interdire les cigarettes électroniques

Avec 450 jeunes adultes hospitalisés en quelques semaines seulement aux États-Unis en raison d’infections pulmonaires graves causées par le vapotage, les organismes de réglementation passent maintenant à l’action contre l’industrie du vapotage.

Il est largement reconnu que les cigarettes électroniques telles que Juul sont attrayantes pour les adolescents où qu’elles soient vendues. Ces produits ont un aspect « high-tech » et sont disponibles dans une variété d’arômes comme la mangue et la crème brûlée. Les adolescents qui essayent ces produits ne savent pas qu’ils contiennent de la nicotine et que ceux-ci créent une forte dépendance. Avant de s’en rendre compte, ils sont accros aux cigarettes électroniques. Les preuves indiquent qu’aux USA, près de 22 % des jeunes qui vapotent essayent le tabac. La nicotine elle-même cause des problèmes du développement cognitif et de perte de mémoire chez les adolescents.

Il existe aussi des e-liquides contenant du cannabis associé à la nicotine. Il est prouvé que le cannabis peut avoir des effets nocifs à vie sur la fonction cérébrale. Pourtant les adolescents vapotent des arômes sucrés et le cannabis sans se rendre compte du mal qu’ils se font jusqu’à ce qu’il soit trop tard : ils sont dépendants. La vague récente d’hospitalisations aux États-Unis a révélé que le vapotage cause de graves infections pulmonaires. Toutes ces infections pulmonaires avaient comme dénominateur commun le fait que les personnes touchées utilisaient des cigarettes électroniques.

Le président américain Donald Trump est intervenu et propose d’interdire les arômes de cigarettes électroniques pour protéger les jeunes aux États-Unis. L’État du Michigan a déjà interdit les aromes des e-cigarettes, alors que la ville de San Francisco a banni complètement la vente d’e-cigarettes. New York veut aussi proscrire ces arômes. Comme près de 50 % des adolescents américains ont déjà essayé une cigarette électronique, la préoccupation est tellement grande qu’il faut une législation pour éviter que les jeunes deviennent dépendants de la nicotine et du vapotage.

Bien que certains scientifiques médicaux continuent de souligner que les cigarettes électroniques ne sont pas aussi nocives que le tabac, il a été indiqué que les cigarettes électroniques ne peuvent pas être comparées au tabac. Prof. Charlotta Pisinger, présidente du comité pour la lutte contre le tabagisme de la société européenne de pneumologie (European Respiratory Society), a déclaré qu’il n’y avait pas de place pour la complaisance en retardant la législation contre les e-cigarettes. «« Nous comprenons de plus en plus ce qui se passe dans le corps humain lorsque les gens vapotent, comment cela peut affecter le système cardio-vasculaire, les poumons etc., et les preuves s’accumulent sur la novicité de ces produits. Nous pourrions être surpris que le préjudice soit plus grand que nous ne le pensions, parce qu’il y a un énorme problème avec toutes les recherches que nous avons effectuées jusqu’à présent. Les gens comparent les e-cigarettes aux cigarettes conventionnelles, mais les produits sont extrêmement différents. Nous cherchons des pommes, mais peut-être nous devrions chercher des poires. Il s’agit de quelque chose de nouveau.”

 

Sources:

https://www.bbc.co.uk/news/world-us-canada-49667688 — watch the videos in particular

https://www.cnbc.com/2019/09/11/trump-to-consider-e-cigarette-policy-amid-outbreak-of-lung-disease.html

https://eu.usatoday.com/story/news/politics/2019/09/11/donald-trump-wants-to-ban-flavored-vapes-discourage-young-people-from-e-cigarettes/2284270001/

https://www.theguardian.com/society/2019/sep/15/new-york-ban-sales-flavored-e-cigarette

https://www.theguardian.com/society/2019/sep/14/vaping-flavours-health-concern-children — quoting Professor Pisinger.

E-cigarette health effects:
https://www.naturalscience.org/publications/the-danger-of-electronic-cigarettes-creating-a-new-generation-of-nicotine-addicts/

Cannabis:
hhttps://www.naturalscience.org/fr/publications/cannabis-en-fumer-nest-ni-sain-ni-sans-danger/