« Protégez les enfants et les jeunes des e-cigarettes ! » – Lettre au Conseil Fédéral Suisse

Les cigarettes électroniques jouissent d’une popularité de plus en plus grande. En 2011, ce sont environ 7 millions de consommateurs mondialement. En 2016, déjà 35 millions, et les experts estiment que d’ici 2021, il y aura 55 millions de vapoteurs. Les e-cigarettes sont considérées comme alternatives plus sûres et inoffensives aux cigarettes de tabac – enfin on peut s’adonner au vice de fumer sans remords ! – notamment à cause du marketing agressif des producteurs de cigarettes, qui viennent de réinventer le tabagisme avec le vapotage. Bien que des études à long terme sur les dangers sanitaires des e-cigarettes manquent encore, de plus en plus de recherches scientifiques indiquent que fumer les e-cigarettes est aussi nocif que fumer les cigarettes de tabac, voire même encore plus dangereux !

En Suisse, il est même encore permis théoriquement de vendre des e-cigarettes à des écoliers en raison d’un vide juridique. Et puisque les cigarettes électroniques ne tiennent pas de la loi des produits du tabac mais de celle des denrées alimentaires, elles ne sont pas soumises aux mêmes restrictions que les cigarettes conventionnelles, par exemple pour ce qu’il en est des interdictions de publicité ou de fumer. Certes cela doit changer, pourtant les moulins législatifs tournent beaucoup trop lentement, avant tout concernant la mise en pratique. En raison de cette situation inacceptable et afin que la population suisse, en particulier les enfants et les jeunes, soit protégée des conséquences négatives de la fumée, The World Foundation for Natural Science a adressé une lettre au Conseil Fédéral Suisse.

Lisez ici le texte de cette lettre (PDF).

Publié le dans la catégorie Non classé