La Journée Mondiale des Océans 8 juin 2017: célébrez et soyez reconnaissants envers les océans

Sans les océans nous n’aurions pas de pluies, car lorsqu’une goutte d’eau s’évapore de la mer pour former un nuage, elle est alors soufflée vers les continents pour nous apporter la pluie. Sans cela, les terres s’assécheraient. De plus, le plancton des océans produit de l’oxygène par photosynthèse pour alimenter les poissons et mammifères marins en oxygène – sinon ils suffoqueraient. L’océan nous fournit deux tiers de l’oxygène de la planète, signifiant que l’oxygène de deux respirations sur trois que vous prenez provient de la mer. Soyez reconnaissant pour cela. Les océans nous donnent littéralement la vie.

La Journée Mondiale des Océans est le 8 juin 2017 et elle coïncide avec la Conférence sur les Océans des Nations Unies à New York au quartier général de l’ONU. Le but de cette conférence est d’apporter des changements dans chaque pays, entreprise et auprès de chaque citoyen de la planète pour aider activement à protéger et nettoyer les océans de la montagne de déchets, plastiques, produits chimiques, pesticides, huiles et pétrole, déchets radioactifs et toute autre chose que nous jetons dans les océans sans penser à qui va nettoyer notre désordre. La réponse doit être nous, bien sûr. Il n’y a personne d’autre pour le faire. Ce qui fut considéré avant comme « loin des yeux, loin de l’esprit » n’est plus de mise maintenant. Les océans nous refoulent nos propres ordures. Par conséquent, les Nations Unies recommandent vivement à toute la planète de s’engager et de mettre en œuvre leur Objectif de Développement Durable 14. L’ODD14 vise spécifiquement à réduire les débris marins et à inciter tous les citoyens de la planète, en particulier les gouvernements et les entreprises, à mettre en pratique des mesures à cet effet pour accroître et protéger le nombre d’aires et zones marines protégées et d’être plus tenace dans leur protection, de réduire l’acidification des océans, de mettre un terme à la surpêche par une réglementation efficace, de retirer les subventions à la pêche pour éviter la surpêche, d’aider les petites communautés de pêcheurs et ceux qui dépendent directement des océans pour leur subsistance en promouvant la conservation et en faisant pression sur les pays dans le monde entier pour faire une loi sur l’implémentation des mesures de conservation pour protéger les océans.

The World Foundation for Natural Science applaudit les Nations Unies et soutient de tout cœur l’ODD14. Nous incitons toutes les nations, les états-nations, les gouvernements, les entreprises, les universités, les organismes de bienfaisance, les groupes de conservation, les écoles et les citoyens de la planète à soutenir ces mesures et s’engager activement dans leur mise en oeuvre et leur réussite continue. Les océans nous donnent la vie et sans qu’il y ait un environnement vibrant et joyeux pour tous les habitants de la mer, nous ne pourrions vivre une vie autant vibrante et joyeuse nous-mêmes.

La pollution par le plastique fait maintenant la une de l’actualité. Nous déchargeons tous tant de plastique dans les océans que nous les faisons suffoquer. Là où ce plastique photosynthétise et crée une « soupe plastique » à la surface et juste en dessous, le phytoplancton ne peut pas produire d’oxygène. Cela signifie que la vie en-dessous de la soupe plastique est sous-alimentée en oxygène et que nous également, nous recevons moins d’oxygène pour respirer. Les autres habitants de notre planète, nos frères et soeurs des océans, ont besoin de notre aide maintenant. Individuellement, nous pouvons faire tellement pour aider nos océans.

Les grands mammifères de haute-mer s’éteignent, empoisonnés et chassés. Ces créatures hautement intelligentes que nous commençons seulement à comprendre, ont besoin de notre amour et gratitude et de nos actions pour les protéger. L’Inde a octroyé aux dauphins le statut humain en les classant comme « personnes non humaines ». Lorsque nous nous engageons à reconnaître ces êtres magnifiques comme intelligents, sociaux, qui ont des émotions et de la mémoire et le pouvoir de communiquer, alors il est sûrement temps pour le monde de soutenir l’ODD14. Car quand nous commençons à aider ces merveilleux grands mammifères marins, nous aidons toute la vie des océans. La chaîne de vie continuera et nous épanouirons tous, humains et habitants des océans, main dans la main. Travaillons à nettoyer et restaurer ces beaux océans et en conséquence, notre belle planète.

Prenons les premiers pas en changeant nos habitudes au quotidien et ensuite, aller encore plus loin :

  • Soyez conscient de tous les plastiques autour de vous : arrêtez de laisser vos déchets sur place et ramassez les plastiques que vous trouvez dans la nature (que vous viviez près de l’océan ou non).
  • Réduisez l’utilisation des sacs ou des articles jetables en plastique (ex. tasses à café).
  • Réutilisez les choses et réparez-les si cassées
  • Si vous habitez près des côtes, allez à la chasse aux « larmes de sirènes » (granulés industriels).
  • Écrivez des lettres aux gouvernements et confirmez leur engagement à nettoyer et protéger les océans et leurs habitants ; s’ils ne sont pas encore sur la bonne voie, aidez-les à s’y mettre !
  • Ne polluez pas l’eau autour de vous, n’utilisez pas de substances toxiques (comme les pesticides ou les agents nettoyants chimiques) et faites l’effort, dans votre commune, que les eaux usées soient nettoyées dans une station d’épuration, si ce n’est pas déjà le cas.
  • Revitalisez l’eau que vous utilisez avec vos sentiments de gratitude et de joie – l’eau vous donne la vie !

 

Sources:

Publié le dans la catégorie Océans