Les Philippines interdisent de fumer

Les Philippines ont pris la mesure audacieuse et vitale de devenir complètement sans fumée. Leur Président Rodrigo Duterte a signé un décret exécutif qui interdit de fumer dans tout lieu public de son pays, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Le décret exécutif fut signé le 16 mai 2017. Il y est mentionné : « Un lieu public signifie tout endroit, fixe ou mobile, qui est accessible ou ouvert au public ou lieu à utilité collective peu importe qui en est le propriétaire ou en a le droit d’accès, notamment mais non exclusivement les écoles, les lieux de travail, les infrastructures du gouvernement, les établissements pourvoyant des repas et des boissons, hébergements, commerces, services professionnels, lieux de divertissement ou autres services. Cela inclut aussi les endroits à l’extérieur comportant des installations pour le public ou les lieux où se réunit une foule comme notamment les terrains de jeux, les aires de sport ou centres sportifs, autour des églises, les centres hospitaliers ou de santé, les terminaux de transport, les marchés, les complexes touristiques, les passerelles et trottoirs, les voies d’entrée, les aires d’attente et similaires. » Le décret exécutif rentrera en vigueur 60 jours après sa signature.

Président Duterte, ancien fumeur, utilise la nuit une machine à oxygène à cause des dégâts du tabagisme. Les Philippines ont déjà une interdiction totale sur la publicité du tabac et ont taxés lourdement les produits du tabac. Ceci a permis une diminution de 28 à 23% de la population adulte qui fume. La nouvelle mesure a spécialement pour but de protéger les enfants autour des écoles en introduisant une zone d’exclusion à la vente de produits du tabac de 100 mètres autour des écoles. Habituellement, les entreprises de tabac ont délibérément ciblés des points de vente près des écoles pour vendre des cigarettes et offrir aux enfants des incitations à commencer de fumer.

D’autres nations ont aussi proposé des interdictions complètes de fumer : la Nouvelle Zélande qui travaille à réduire la population fumeuse jusqu’à environ 5 % d’ici 2025, et la Finlande qui introduit des mesures pour une interdiction totale de fumer et rendre le pays 100% sans tabac d’ici 2040.

The World Foundation for Natural Science préconise depuis longtemps une interdiction sur toutes les façons de fumer et soutient fortement ces mesures. Cela fait beaucoup trop longtemps que les entreprises de tabac ont eu la permission de vendre un produit conçu pour rendre l’utilisateur dépendant et le rendre malade, par conséquent. Le tabagisme cause tellement de malheur à ceux qui fument et à leurs familles qu’il est grand temps de le bannir à l’échelle mondiale.

Sources:

Publié le dans la catégorie Santé