Journée de l’Arbre

Ce jour offre une occasion formidable d’honorer les arbres, de se rappeler ce que nous leur devons et de prendre conscience qu’ils sont la solution à plusieurs problèmes globaux existentiels !

Ce n’est pas la Nature qui crée les « problèmes », mais les humains.  Sinon qui d’autre ? La Nature est un système magnifique, dont les parties sont reliées les unes aux autres de façon complémentaire dans un équilibre dynamique. Il se trouve dans une évolution constante et ne crée aucun problème de lui-même.

L’Homme fait aussi partie de ce système génial. Nous expirons par exemple le gaz carbonique que les arbres absorbent et qui est transformé par photosynthèse en sucre (nécessaire pour la croissance des arbres) et en oxygène (dont nous avons besoin pour respirer). Exprimé en chiffres : un simple hêtre, chêne ou marronnier, fixe environ 13 à 18 kg de gaz carbonique par jour, c.à.d. presque 5 à 6 tonnes par an. Il produit chaque jour à peu près 10 à 13 kg d’oxygène, soit près de 4 tonnes par an, ce qui correspond à la quantité annuelle nécessaire pour 11 personnes. Il est donc clair et logique que les forêts sont appelées « poumons verts ». En outre, grâce à l’ombre qu’ils font, les arbres réduisent le besoin en énergie pour les systèmes de climatisation d’environ 30 %, ils protègent le sol de l’assèchement et produisent de l’humus avec leurs feuilles mortes.
Les arbres amoindrissent l’effet de serre, car ils offrent de l’ombre réduisant le besoin en énergie pour le refroidissement, diminuent la teneur en gaz carbonique et produisent de l’oxygène.

C’est bien loin d’être tout ce que cette créature merveilleuse, au sens propre du mot, réalise. Un grand arbre feuillu évapore environ 200 à 300 litres d’eau par jour. Se faisant, il rafraîchit et humidifie son entourage. Le processus d’évaporation fait que l’arbre se ravitaille par les racines, ce qui génère un flux d’eau constant entre les racines et les feuilles d’où l’eau s’évapore par les ostioles pour retomber en précipitations sur la terre. Ce qui dote non seulement l’arbre lui-même, mais aussi son entourage, de l’eau – nettoyée par le processus d’évaporation – dont ils ont besoin de toute urgence.
Les arbres rafraîchissent, augmentent l’humidité de l’air et amènent des précipitations. Ils sont un remède contre la sécheresse et l’extension croissante des déserts.

Les arbres ne donnent pas seulement de la vie aux humains, mais aussi à une multitude d’autres organismes – il faut se rappeler, par exemple, de la forêt tropicale avec son immense diversité d’animaux et de plantes. En plus s’ajoute la valeur des forêts en tant que lieu de récréation pour nous les Hommes, comme protection contre les avalanches et l’érosion des sols et également leur beauté émouvante pour les yeux et le cœur. Ce que les arbres nous donnent quantitativement et qualitativement, et cela avec des besoins très modestes, est absolument fabuleux.
Les arbres sont une véritable merveille de la Nature, et il est à espérer qu’autant  de personnes que possible le comprennent et leur témoignent estime et respect appropriés. En fin de compte, c’est notre survie qui en dépend.

Plus il y a d’arbres, plus l’air est pur, plus le climat est tempéré et moindre est l’excès de gaz carbonique. De plus, il y également davantage d’oxygène vital et de pluies et plus de bois qui peut être utilisé pour la production de meubles et comme source de chaleur. Les arbres sont aujourd’hui et à l’avenir absolument essentiels pour nous et notre survie.

C’est pourquoi il faut mettre fin immédiatement et définitivement au déboisement catastrophique et, en définitive, suicidaire, de la forêt tropicale. Même si un changement de mentalité a eu lieu chez beaucoup de gens, il y a encore beaucoup trop d’arbres au niveau mondial qui sont abattus – actuellement, des surfaces forestières de deux fois la taille de l’Irlande disparaissent annuellement – et non ou pas pareillement remplacés. C’est pourquoi il est de toute urgence de planter au moins deux nouveaux arbres pour chaque arbre abattu afin d’assurer le patrimoine forestier à long terme.

Plantons des arbres – et sauvons notre Planète ! C’est aujourd’hui le jour idéal pour commencer à le faire. S’il vous plaît, plantez un arbre de votre propre initiative, ou prenez contact avec une organisation dans votre entourage qui prévoit une action similaire, pour y participer.

MERCI BEAUCOUP !

arbor-day-2016-collage-fr

Publié le dans la catégorie Forêts

https://www.naturalscience.org/fr/news/2016/04/journee-de-larbre/